Arracher l’herbe à la puce

Identification et protection

Gants de travail pour ne pas toucher l'herbe à la puce directement. Attention aux bras!

Gants de travail pour ne pas toucher l’ directement. Attention aux bras!

Avant de sortir l’artillerie lourde, il faut identifier les plants d’herbe à la puce ou de bois d’enfer et délimiter les zones à traiter. Certains endroits peuvent être colonisés en partie, l’herbe à la puce partageant le terrain avec d’autres plantes indigènes, et d’autres endroits peuvent être complètement recouverts d’herbe à la puce.

Bottes de caoutchouc pour ne pas être en contact avec l'herbe à la puce.

Bottes de caoutchouc pour ne pas être en contact avec l’herbe à la puce.

Une fois les zones identifiées, il faut s’habiller afin de ne pas être contaminé par la plante. Il est suggéré de porter un vieux pantalon épais ou imperméable et des bottes de caoutchouc (pour la pluie) glissées dans des sacs de plastiques. Les sacs de plastiques seront en contact directs avec les plants d’herbe à la puce et pourront être jetés après usage et les bottes de caoutchouc s’élèvent assez haut sur les jambes. Si le but est d’arracher des plants, portez des gants et une vieille chemise à manches longues qui pourra être jetée après utilisation. Le but est qu’aucune partie de votre peau entre en contact avec la plante ou sa sève. Ne vous grattez pas la figure avec vos gants contaminés. C’est un réflexe à éviter.


Arracher l’herbe à la puce

Comme l’herbe à la puce se reproduit difficilement à partir de fragments de racines ou de tiges, on peut empêcher sa reproduction par l’arrachage direct. Le fait de déterrer et d’enlever à la main les racines et les tiges et de travailler le sol souvent réduit au minimum la capacité de la plante à reproduire des tiges. Il est aussi avisé de ramasser tout plant mort accompagné de ses graines. À l’automne, une fois la végétation environnante disparue, les grappes de graines se voient bien et il est facile d’identifier les plants. L’arrachage est plus facile après une bonne pluie, quand le sol est mouillé et meuble. De plus, il faut éviter les gestes brusques afin de ne pas mettre les plants en contact avec le visage.

Le système racinaire de l'herbe à la puce rampante peut facilement être arraché dans un sol mouillé.

Le système racinaire de l’herbe à la puce rampante peut facilement être arraché dans un sol mouillé.

Bien que risquée pour la personne qui s’occupe de cette tâche, l’arrachage est la technique la plus efficace et abordable pour lutter contre l’herbe à la puce. Il est aussi possible d’étouffer les nouvelles pousses au printemps en les recouvrant d’un paillis, ou idéalement un épais plastique noir. On peut laisser le paillis en place une saison entière et même plus longtemps.


Éliminer l’herbe à la puce

Les ordures : le meilleur endroit pour se débarrasser de l'herbe à la puce.

Les ordures : le meilleur endroit pour se débarrasser de l’herbe à la puce.

Tout plant d’herbe à la puce, même mort, peut encore causer une dermatite, et on doit les manipuler avec précaution. La plus simple manière de disposer des plants est de remplir des sacs à ordures et de s’en débarrasser de la même manière que les ordures ménagères. On peut aussi enfouir les plants morts à au moins 30 cm de profondeur dans le sol pour éviter toute possibilité de repousse. Il ne faut pas brûler les plants d’herbe à la puce, car l’ pourrait se volatiliser et être transporté dans la fumée, puis provoquer des réactions très graves chez une personne sensible.


Vidéos sur l’arrachage de l’herbe à puce






Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *